Avantages

  • Une équipe à votre écoute
  • Pas de limite d’âge
  • Une garantie modulable
    adaptée à vos besoins
  • L’assistance 24/24, 7j/7
Besoin d'un
conseil ?
Nous vous rappellons
gratuitement

Garanties santé Contactez-nous

La naturopathie

Définition et historique : La naturopathie est un système médical complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Les interventions du naturopathe visent en premier lieu à activer, nourrir et renforcer ces mécanismes plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes. Elles se veulent aussi douces et non effractives que possible. Parmi les outils privilégiés de la naturopathie, on retrouve, entre autres, la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie, l’aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress, etc. Par sa nature et ses fondements, la naturopathie se rattache résolument à la tradition médicale de la Grèce antique. Les principes qui président de nos jours à la pratique naturopathique doivent beaucoup au “Corpus hippocratique” qui a constitué la base de la médecine occidentale, du Vème siècle avant Jésus-Christ jusqu'au début du XXème siècle. Primum non nocere - D'abord ne pas nuire. Les interventions thérapeutiques doivent donc favoriser le processus naturel de guérison et non le contrer. Vis medicatix naturae - La nature recèle son propre pouvoir de guérison. Le corps possède la capacité inhérente de préserver la santé et de la rétablir lorsqu'il l'a perdue. Le rôle du médecin ou du thérapeute consiste à faciliter l'accès à ces forces en découvrant et en éliminant les obstacles qui s'y opposent. Tolle causam - Découvrir et traiter la cause. Le médecin doit rechercher les causes de la maladie plutôt que de tenter d'en supprimer les symptômes. Le rétablissement de l'équilibre naturel ne peut se faire qu'en travaillant sur les causes à l’origine de ce dérèglement. Docere - Enseigner. Il doit lui enseigner à prendre soin de lui-même et à prendre en charge son propre processus de guérison, selon les principes suivants : L'approche holistique. La maladie est le fruit d'un ensemble complexe d'interactions entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel, et qu’il doit intervenir sur chacun d’eux. L'alimentation. Comment se nourrir de façon à obtenir tous les nutriments nécessaires à sa santé. La prévention. Comment agir sur son environnement et son mode de vie afin de maximiser ses forces et son bien-être et, au bout du compte, de réduire les risques de maladie.

Comment se déroule une séance ? Une visite chez un naturopathe ressemble à une visite dans une clinique classique. Toutefois, le naturopathe vous posera probablement plus de questions sur votre santé générale, votre mode de vie, vos habitudes alimentaires et même votre niveau de stress au travail...En fait, il tentera de découvrir les causes profondes de votre malaise avant d’intervenir. La première visite dure généralement d’une heure à une heure et demie. Les visites suivantes sont de 30 à 40 minutes.

Qui pratique la naturopathie ? La formation des naturopathes varie quelque peu d’un pays à l’autre, mais comprend généralement des cours de sciences médicales (biologie, anatomie, physiologie, immunologie, etc.), de médecine clinique (diagnostics, laboratoire, principes naturopathiques, etc.) et de techniques spécialisées (nutrithérapie, homéopathie, phytothérapie, hydrothérapie, médecines chinoise et ayurvédique, etc.). En Allemagne, la formation en naturopathie est déjà intégrée à celle des médecins et des pharmaciens. On y forme aussi des praticiens spécialisés en naturopathie, les heilpraktikers. En France, un tronc commun d'études en anatomie / physiologie / pathologie et en hygiène vitale naturopathique générale s’étale sur quatre années de formation (1.200 heures effectives au minimum). En fin d’études, un contrôle fédéral permet de juger de l'efficacité de l'enseignement et du niveau de connaissance de l'étudiant. Un examen clinique, supervisé par les chefs d'établissements, valide les compétences pratiques et humaines du praticien en regard du patient. Cette formation rigoureuse est suivie d’un clinicat, lequel permet l'inscription au Registre des Naturopathes de France (R.N.F.), critère de compétence et de garantie pour le patient.